Brightride.net

One life, one ride. Make it bright!

Je fuis la Chine pendant la pandémie de Corona Virus CovDec19

Mon expérience en chine fût l’une des plus belles. J’ai visité plusieurs pays en Asie mais la chine demeure le pays le plus vivable en termes de commodités de vie, d’offres d’emploi, de sécurité… Sa vie populaire m’a donné le sentiment de lui appartenir. Ne serait-ce peut être qu’un sentiment. M’apitoyais-je !

Je réalisai mon amour de la Chine quand je senti que sa réussite et son échec tous m y concerne. La Chine restera à jamais gravée au plus profond de ma jeune mémoire.

D’une vie paisible, bien ordonnée et sans faute. Tout ce bouleverse et la terreur des médias hante les familles. Le Corona Virus a perturbé la vie en Chine. L’économie se ralentisse et les gens prennent du poids en restant à la maison à ne rien faire. Le Parti Communiste Chinois demeure confident et rassurant. Il a la certaine conviction que tout reviendra à la normale tôt ou tard. Les chercheurs et les médecins chinois se mobilisent mais toujours en vain.

Quant à moi, plusieurs hypothèses traversaient mon esprit. Cependant, nul n’est censé comprendre quelles étaient les causes de la maladie. Je restai comme tout le monde, spectateur.

Les mesures de prévention étaient bien à leur place. La mesure de la fièvre et la prise de température est souvent faite dans les entrées et les sorties des stations de métro, des résidences, des malls…

Vu que je travaille en Chine, j’ai été informé que l’activité débutera le 24 Février 2020 alors que le virus demeure en pleine propagation. Mon employeur croyait que je resterai à la maison tout seul, expatrié, dans un appartement sans meubles, sans Télévision, sans wifi pendant 1 mois. L’employeur n’avait même pas accepté l’idée que je vienne tard, soit 1 ou 2 semaines après la date de commencement prévue. J’ai été bien stupéfié de cette pensée unilatérale.
Nous avons bien des pressions de la part de notre famille, terrorisée d’ailleurs par les médias. J’ai fais ce qu’il fallait faire en catimini. Et ce n’est finalement que par la suite qu’ils se rendent compte que j’avais bien
raison.

Le monde, l’Asie ou bien particulièrement la Chine passent par une étape un peu dure. Cependant la discipline du peuple chinois, son travail acharné et l’ordre feront que la Chine dépassera ce répit et j y reviendrai tôt ou tard.

image

Laisser un commentaire