Brightride.net

One life, one ride. Make it bright!

26 choses uniques à faire au Vietnam

Cet article se doit d’être largement complet afin de vous guider directement vers les destinations clés à visiter et les choses uniques que vous devez absolument faire au Vietnam.

Voici les 26 choses uniques à faire au Vietnam :

1. Explorez la rue du train à Hanoï

Une ruelle résidentielle de moins de 5 mètres de large où vous trouverez des locaux pour le shopping et même des cafés avec de petites terrasses. La chose époustouflante qui fait l’unicité de cette ruelle est qu’elle est traversée par un chemin de fer. A premier abord, je pense que c’est trop dangereux. Enfin, je ne souhaiterais pas m’écraser pendant que je suis en train de payer ma glace. Pourtant, les Vietnamiens connaissent bien leur rue. Les enfants jouent sur les rails, les grands s y bronzent dessus. Et à quelques minutes avant l’arrivée du train, dans un ballet parfaitement chorégraphié, les grands et les petits reprennent leurs affaires et font place nette pour que le train puisse passer sur ses rails lentement, en toute douceur et quiétude. La rue du train est un paysage unique qui fait le bonheur non seulement des photographes mais de tous.

NB : si vous prévoyez de voyager au Vietnam par train, vous devez réserver votre billet à l’avance. Les trains arrivent tôt donc arrivez 30 minutes avant le train.

2. Apprenez à monter un buffle

Personnellement, je n’ai toujours pas eu la chance de monter un buffle. Certes, je peux monter à cheval mais je n’ai jamais eu l’idée de monter un buffle. En effet, mon ami vietnamien m’avait informé qu’il existe de nombreuses visites et excursions pour vous apprendre à monter un buffle en une journée. Malheureusement, je m’apprêtais à repartir en Chine. Aujourd’hui, je le regrette vraiment, mais je compte vivre cette expérience plus tard, soit au Vietnam, soit dans un autre pays, bien probablement en Asie… Je pense que le fait d’apprendre à monter un buffle est certainement une grande compétence de vie même si vous n’avez pas de champs à labourer. En revanche, si vous êtes agriculteur, vous disposez déjà d’un cheval ou d’un tracteur, je crois qu’apprendre à monter un buffle est une bonne alternative. Apprendre une nouvelle compétence est toujours un avantage. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook a monté un buffle au Vietnam. Il voit bien l’intérêt !

Vous pouvez monter un buffle à Mai Chau, Sapa et Hoi An. Des excursions organisent des courts voyages en bateau type panier (Basket Boat) et en Buffle. Je trouve que c’est assez bien de combiner la promenade en bateau et la montée à buffle.

Bateau type panier, Basket Boat

3. Soyez dégoûté dans un marché alimentaire rural

 Les marchés alimentaires ruraux sont uniques aussi. La nourriture, l’odeur du frais et du cuits sont spéciales. Ces marchés ne sont pas faits pour les âmes sensibles. J’ai été surpris par les carcasses d’animaux, les chiens grillés, les bols de sang et les énormes morceaux de viande crue. D’ailleurs, je ne reconnaissais pas la moitié de ce qui était proposés en vente. J’avais vraiment fin et le barbecue de la viande de chien sentait une très mauvaise odeur. Je pense que c’est dû à une sauce spéciale que les Vietnamiens aiment utiliser. Ce jour-là, j’avais perdu l’appétit ! A mon avis, regardez, explorez, mais ne mangez pas. Bon, vous ne serez pas forcément intoxiqué mais si votre corps n’est pas habitué à une alimentation proprement typique, votre système immunitaire peut réagir de façon à vous gâcher votre journée, si ce n’est pas vos journées de voyage 😀

4. Offrez-vous un Pho quotidiennement

 Le Pho est un plat chéri au Vietnam. Pour simplifier, je dirais que c’est une soupe aux nouilles, aux légumes et aux herbes, avec du bœuf, du porc et du poulet. On la sert très chaude. Prenez votre temps pour ne pas vous brûler les lèvres. Parfois, elle est de couleur claire, parfois brune. Le goût change aussi d’une ville à l’autre. Je vous invite donc à en manger n’importe où vous allez. Ce n’est pas cher et c’est bon pour la santé. Attention aux sauces qu’on peut vous mettre dedans, il y a une sauce qui sent vraiment mal ! Dans la ville de Phan Rang, j’ai dégusté le bol de Pho le plus délicieux de ma vie. Fait avec du poisson, la soupe sentait parfaitement bien.

5. Faites du kayak dans les grottes du parc national de Cat Ba

En ce qui me concerne, ce sont surtout les grottes qui m’ont fait sentir l’unicité de cette destination. Le Kayak, j’en ai eu assez aux Philippines. Le parc national de Cat Ba m’a beaucoup rappelé mon expérience à la place d’El Nido aux Philippines. Les visites guidées dans la baie d’Halong proposent des excursions en kayak autour des îles et à travers les formations de grottes. C’est une expérience formidable étant donné que vous contemplerez les paysages de la baie pendant que vous avancez lentement sur votre Kayak. Apportez avec vous un appareil photo étanche ou une GoPro. Et pourquoi pas quelque chose à manger ou à boire…

6. Assistez à l’opéra de Ho Chi Minh

j’ai beaucoup adoré cette ville. L’opéra de Ho Chi Minh a été vraiment un voyage reposant. Finalement, j’ai pu mettre mes vêtements les plus propres et me faire essuyer les chaussures. L’opéra a été construit en 1898. C’est l’un des plus beaux bâtiments de la ville. Il dispose de 48 places. L’architecture extérieure et le design intérieur sont formidables. Visitez le site officiel de l’opéra http://www.hbso.org.vn/default.aspx et informez-vous sur les programmes avant d’y aller sur place.

7. Moto road trip au col de Hai Van

Hai Van Pass – Vietnam

Le col de Hai Van est une route côtière de 200 km de routes sinueuses et montagneuses. Il se situe au centre du Vietnam entre Hue et Hoi An. Au sommet de la montagne, il existe une porte (Hải Vân Quan) sur laquelle sont gravés les mots « la première porte du Vietnam ». Le col de Hai Van devint célèbre à la suite de son apparition à l’émission Top Gear version britannique.

Il est aussi appelé le col des nuages car c’est le plus haut col au Vietnam. D’un point de vue géographique, les montagnes séparent le nord du Sud. C’est également une de sorte de frontière climatique entre le Nord et le Sud. Je vous conseille vraiment de ne pas rater un road trip à moto. A mon avis, c’est l’endroit idéal road trip spectaculaire.

Si vous ne pouvez pas monter à moto, vous pouvez tout de même embaucher des « Easy Riders ». Ce sont des conducteurs de moto qui vous emmèneront le long de la route. Le climat change en passant du Nord au Sud, apportez avec vous une jaquette ou un coupe-vent. Allez-y le matin et profitez-en toute la journée.

8. Boire du sang de serpents

A Hanoi, on nous a proposé du sang et de la bile de serpent. J’ai ensuite pris mon appareil photo pour garder un souvenir. Le problème est que ces jus étonnants étaient plutôt à boire et non à photographier.

Personnellement, je n’ai pas eu le courage d’y savourer. L’odeur du sang me dégoute. Mon amie avait bu un peu. Elle s’est sentie un peu mal par la suite. Mais, je crois que l’effet a été plus psychologique. Je l’ai baptisé « l’amie vampire » … Selon elle, l’expérience a été incroyable et elle n’a point de regrets. Elle dit aussi que ça a été très délicieux.

9. Visitez le musée des vestiges de la guerre de Ho Chi Minh

A l’entrée du musée des vestiges de guerre – Ho Chi Minh (Saigon) Les guerres inlassables qui ont bouleversé le Vietnam pendant de longues années sont le principal fait marquant du Vietnam. Le musée des vestiges de la guerre de Ho Chi Minh où je me suis retrouvé à errer malgré moi pendant de longues heures.

J’ai été émotionnellement touché et je pleurais en silence. La guerre du Vietnam, la résistance du peuple vietnamien, la terreur de l’histoire, la souffrance des femmes, des enfants, les mutilés de guerre, toutes ces photos m’ont marqué, l’une après l’autre…

D’ailleurs, j’ai réservé tout un article pour parler de l’atrocité de la guerre au Vietnam.

Après la visite de ce musée, j’ai commencé à aimer l’histoire parce qu’honnêtement, ce musée est un lieu obsédant qui raconte en détail et avec photographies l’histoire de la guerre. Même si vous n’aimez pas les musées, vous n’aimez pas l’histoire, croyez-moi, dans ce musée vous ne vous ennuierez pas.

10. Ramper à travers les tunnels de Cu Chi

Les tunnels de Cu Chi sont situés à près de 40 km de Ho Chi Minh. Je m’y suis rendu tout seul à moto. Une fois là-bas, achetez votre ticket et attendez qu’un groupe se réunisse, vous serez ensuite guidés. Ecoutez bien ce que le guide vous raconte. Faites l’effort même si son accent n’est pas clair. Il ne s’agit pas de simples tunnels, mais plutôt d’un réseau ingénieux où les gens survécurent sous le sol en cachette pendant des années. Cuisiner en cachette (cuisiner les nuits de brouillard pour ne pas s’identifier), respirer en cachette (termitières), Diamètre court des tunnels (corps vietnamien mince à l’encontre du corps des soldats américains), éviter que les chiens de l’ennemi vous retrouvent par l’odorat (poser les vêtements des soldats ennemis tués sur les entrées des tunnels) … Tout cela suppose de l’intelligence !

Quand vous entrerez dans les tunnels, vous devez être capable à ramper dans l’obscurité. Vous allez aussi côtoyer des chauves-souris. Ils seront tout prêt de vous. Si vous avez de la claustrophobie, essayez les tunnels courts ou quasiment ne rentrez pas !

Visiter ce complexe fascinant vous renseignera également sur les méthodes de capture utilisées pendant la guerre et vous donnera même la chance de tirer avec des armes telles que les AK47. Une jolie expérience révélatrice.

11. Allumez une lanterne à Hoi An

Hoi An at night – Vietnam

Hoi An demeure l’une des plus belles villes du Vietnam. En vous promenant dans les rues piétonnes de Hoi An, vous sentirez l’odeur de l’encens et des fleurs fraîches qui poussent à côté des bâtiments anciens. La nuit, vous serez ému par la beauté multicolores et l’éclairage splendide ambiant. Difficile de croire que tout est pour de vrai.

C’est un endroit spécial où vous pouvez acheter des lanternes en papier. J’ai acheté ma lanterne près du pont principal mais vous les trouverez généralement tout le long de la rivière. Allumez votre lanterne et contemplez la au-dessus de la rivière.

Notez que beaucoup d’enfants vendaient les lanternes. Acheter aux enfants est peut-être perçu comme une aide mais peut aussi être un encouragement au travail des enfants.

Le long du fleuve, vous trouverez aussi de nombreux bars et clubs amusants qui prennent vie après 22 heures chaque soir.

12. Parcourez le delta du Mékong en bateau traditionnel

Le voyage en petit canoë a été vraiment extraordinaire. Le canoé est si serré pour serpenter à travers les canaux étroits et la végétation qui les entoure. Assis dans ce petit canoé, le guide portait son chapeau conique traditionnel, ramait lentement à travers les voies navigables étroites. Quant à moi, coi, ébloui, je contemplais…

13. Dîner au bord de la rue

Presque toutes les nuits, je préfère diner au bord de la rue. Cela me manque tellement !

Diner au bord de la rue n’est pas cher, les prix sont affichés et vous gouterai la cuisine populaire du Vietnam fraîchement préparés comme les rouleaux de printemps, les pattes de poulet grillées, la gâterie sucrée, la soupe Pho… Mais surmonter votre peur, vous ne serez pas intoxiqués !

Pour connaitre les meilleurs vendeurs de rue qui servent les meilleurs plats de haute qualité et de meilleur goût, je crois que le moyen d’y parvenir est de se faire des amis locaux. Ils vous guideront directement vers les meilleurs endroits.

14. Goûtez votre premier café aux œufs

Le Vietnam est assez connu pour son café et vous verrez des cafés à chaque coin de rue. Ce que j’ignorai vraiment, c’est qu’il y a aussi beaucoup de cafés de spécialité. Je cite le café au blanc d’œuf. C’est un café délicieusement mousseux que vous pouvez acheter dans certains cafés à Hanoi. Au début, j’ai été hésitant mais en fin de compte, je me suis dit que ce n’est que du café et du blanc d’œuf. D’ailleurs l’odeur du café dominait. La mousse a été un vrai régal, je vous le conseille vivement !

15. Gouter le Banh Mi

Le Banh Mi (pain de mie) est le sandwich vietnamien aux couleurs françaises. C’est le plat qu’apprécient le plus les touristes et plus particulièrement les français. C’est un met incontournable de votre séjour au Vietnam. Il peut comprendre du porc, des crudités, du jambon, du concombre, de la mayonnaise…

16. Assistez à un spectacle de marionnettes sur eau

Soit à Hanoi, soit à Ho Chi Minh, les célèbres spectacles des marionnettes sur eau est l’un des meilleures choses à voir et à faire, selon TripAdvisor. Le Thang Long Water Pupper Theatre à Hanoi ou le Golden Dragon Water Puppet Theater à Ho Chi Minh sont vraiment uniques en leur genre. Un concept très simple pour vivre une soirée vraiment agréable. Les marionnettes chantent, dansent, expriment la culture vietnamienne. C’est en langue locale mais beaucoup d’apprentissage…

17. Faire du quad à Mui Ne

Si faire du quad n’est pas une chose unique pour vous, voyager depuis les collines verdoyantes et les rizières vers les dunes de sables de Mui Ne est incontestablement unique. C’est un vrai contraste naturel qu’offre ce pays. Quand j’ai montré mes photos dans les dunes de sables, personne n’a cru que j’étais au Vietnam.

18. Glissez-vous dans les piscines naturelles d’Elephant Springs

Les piscines naturelles d’Elephant Springs sont situés à environ 50 km au sud de Hue. C’est un endroit difficile à trouver car il est à mi-chemin d’une montagne et d’un chemin de fer. J’ai dû demander de l’aide à plusieurs locaux. Vu que je parcours le Vietnam à moto, ça a été convenable de m’y arrêter. Cet endroit est unique. Il attire plus les locaux que les touristes. Pendant le week-end et les jours fériés, vous trouverez plusieurs familles qui se réunissent pour manger, chanter et profiter de la vie.

L’eau de ces piscines est de source naturelle. En plus, vous pouvez glisser sur les rochers ou sauter. Si vous ne savez pas nager, vous pouvez louer des gilets de sauvetage sur place. Des femmes vendent des snacks préemballés et des boissons mais de préférence, apportez votre nourriture avec vous…

19. Visite d’un village de pêcheurs traditionnel

 Visiter un village de pêcheurs a été un moment unique. Il existe plusieurs villages de pêcheurs tout au long de la côte vietnamienne. J’en ai visité un juste à l’extérieur de Hoi An. J’ai passé du temps à contempler l’ambiance du monde des pêcheurs. Les hommes et les femmes tous travaillent durs. Ils attrapent, tirent et sèchent le poisson. Vous pouvez également trouver une visite guidée. Dès l’aube, vous commencerez l’excursion de pêche. Au lever du soleil, c’est une tournée photographique de merveille. Vous verrez les petits villages de pêcheurs et les bateaux traditionnels en bois. Adaptez votre temps pour y être soit au lever, soit au coucher du soleil. Ne ratez pas cette excursion car vous verrez comment une large partie de la population gagne sa vie au Vietnam.

20. Obtenez des habits sur mesure adaptés à Hoi An

Selon les dires, Hoi An est la meilleure ville dans toute l’Asie du Sud-Est pour obtenir une robe ou un costume sur mesure. Vous trouverez des boutiques de couture qui bordent les rues, comme vous pouvez vous rendre directement au marché aux tissus de Hoi An. Les délais d’exécution sont incroyablement rapides. Ils varient entre 2 et 3 jours. On prendra vos mesures sur le champ. Mais attention, on peut vous appeler pour prendre plus de mesures. N’éloignez pas vous trop de la ville. Vous aurez un costume, une robe, une jupe ou un maillot de bain unique….

J’ai demandé les prix de plusieurs tissus à de nombreux vendeurs. N’oubliez pas que c’est un marché et que vous devez absolument négocier les prix.

De toute façon, voici les prix approximatifs du coton, de la soie, du lin et de la laine de cachemire :

  • Coton : à partir de 60000 VND (3-4 USD) par mètre
  • Mousseline de soie et polyester : à partir de 115000 VND (5 USD) par mètre
  • Toile de Lin : à partir de 140000 VND (6 USD) par mètre
  • Laine de cachemire : à partir de 180000 VND (8 USD) par mètre
  • Soie : à partir de 230000 VND (10 USD) par mètre

21. Descendre en rappel une cascade à Da Lat

À moto de location, je suis parti de Phan Rang à Dalat. Un parcours de 80 Km. Dalat se situe à environ 5000 pieds au-dessus du niveau de la mer. J’ai pris la route après le coucher du soleil. Le brouillard était intense, je ne voyais absolument rien et il faisait très froid. Ça a été mon plus dangereux parcours à moto au Vietnam. La route était presque déserte et pleine de virages, de montagnes et de bois. Heureusement, J’ai suivi un véhicule pour m’éclairer la route. Si vous partez à moto, ne partez absolument pas le soir. Mais si vous vous promenez à moto à Da Lat, vous jouirez de la beauté de Da Lat, voire de tout le pays.

Da Lat est célèbre pour sa nature époustouflante. Les forêts de pins sont gigantesques et les cascades sont étonnants. En fait, il fait toujours frais à Dalat. N’hésitez pas à acheter des fruits et des légumes au marché alimentaire de Dalat. Le goût a été merveilleux !

Ne ratez pas aussi de visiter les cascades dans le cadre d’une visite guidée. Si vous êtes courageux, descendez en rappel.  Faites attention à vous car il y a eu beaucoup d’accident dans le passé. Je pense qu’un guide serait nécessaire.

22. Explorez les plus grandes grottes du monde à Phong Nha

Le parc national de Phong Nha est situé au centre du Vietnam. Il est classé site mondial à l’UNESCO. Ce site abrite les plus grandes grottes du monde. Un vrai paradis pour les explorateurs de grottes. Phong Nha abrite aussi la plus ancienne montagne karstique d’Asie qui se serait formée il y a plus de 400 millions d’années. On y trouve également Son Doong, la plus grande grotte du monde qui n’a été redécouverte que récemment par une équipe d’explorateurs.

Par ailleurs, Phong Nha est un endroit idéal pour faire du VTT, écouter le chant des oiseaux et faire de la randonnée.

23. Traversez le lac de Lak en pirogue

Le lac de Lak est le plus large lac naturel des hauts plateaux du centre. Au niveau national, c’est le deuxième après le lac de Ba Be. Le lac de Lak est formé par les cours d’eau qui se jettent de la montagne de Chu Yang et la rivière Krong Ana.

Une balade en pirogue sur cette eau immense et paisible vous permettra de vous décontracter tout en admirant le paysage. Mais, pour une expérience plus émouvante, la traversée du lac à dos d’éléphant est une balade unique en son genre.

24. Les rizières en terrasses de Sapa

Sapa, sis au nord du Vietnam et non loin de la frontière chinoise. Ici, il peut même neiger pendant l’hiver. En revanche, l’été, après la récolte du riz, tout est vert !

Il est captivant de voir les agriculteurs gravir les montagnes escarpées pour récolter le riz.

25. Devenir agriculteur vietnamien pour une journée

C’est une expérience certes fatigante, mais pleine d’apprentissage. De nombreuses villes rurales offrent aux touristes l’occasion d’être l’apprenti d’un agriculteur local. Ce dernier vous apprendra à planter du riz, à fertiliser les champs, à monter et à diriger un buffle…. Si votre endurance n’est pas au top, allez-y pour une demi-journée et n’oubliez pas d’apporter votre chapeau vietnamien.

Le travail est vraiment difficile. Une journée complète m’a beaucoup fatigué. Après avoir vu à quel point la culture et la récolte du riz est difficile, désormais, j’apprécie beaucoup le bol de riz qu’on me présente à table.

26. Visiter Tam Coc ou la Baie d’Halong terrestre

Entre rivière et rizières, Tam Coc est un site de fées cachés. Tam Coc vous donnera l’impression de disparaitre du monde réel. C’est un écosystème qui résume le Vietnam. Plongez dans une balade à vélo dans la belle campagne et ne ratez pas la balade en barque pour admirer les décors grandioses et les grottes.